mercredi 26 mars 2014

Comme un Dimanche soir....

...je ne sais pas pour vous, mais pour moi, il y a un moment précis  le Dimanche, en fin  d'après-midi, qui sonne la FIN du week-end ...A 17h30 en général, je stoppe mon activité, et j'entame un rituel qui permet à chaque membre de ma famille d'intégrer petit à petit que le week-end , c'est fini et que demain, c'est LUNDI. C'est un moyen détourné de faire passer la pilule doucement, de  mettre en condition gentiment ma tribu (qui déteste TOUS les jours qui se trouvent entre le dimanche soir et le samedi matin)...

Donc, je charge ma voiture pour mon marché du lendemain, je repasse les nappes que j'emporte justement sur ce marché afin que mon stand soit tout beau, tout net , j'en profite pour repasser les vêtements qu'on va tous porter dans la semaine à venir, je vérifie si tous les cahiers des poulettes ont été signés, lance le dîner...enfin bref, pleins de petites choses qui me prennent bien 1h30 au final et qui nous emmènent tranquillement à l'heure du repas.

Donc Dimanche dernier, à 17h30, j'étais sur le point de refermer mon livre de couture japonaise (parce que OUI, UN JOUR, je me fabriquerai une blouse ou une robe de ces collections là, je connais les patrons sur le bout des doigts, je pourrais presque les redessiner les yeux fermés ...manque juste le temps - car il me faudra beaucoup, beaucoup ...de temps -) quand tout à coup, je suis tombée sur un modèle (pourtant déjà vu et revu) : une robe en lin légèrement teintée à la façon tie and dye. Je me suis dit que ça n'avait pas l'air bien compliqué...et que justement moi aussi, j'avais une robe inutilisée depuis des lustres sur laquelle je pourrais bien tenter l'expérience....Je me suis donc levée pour teindre ma robe, façon tie and dye japonaise ...Détrompez-vous : je n'avais pas oublié l'heure...j'avais juste une énorme confiance en moi...parce qu'après tout, je suis super forte et que Jamais au grand JAMAIS, je ne me retrouve dans des situations tarabiscotées, JAMAIS je ne me mets dans des galères sans nom ....

J'ai retrouvé un reste de teinture bleue qui avait servie à teindre une première fois cette fameuse robe (robe couleur crème à l'origine presque jamais portée à cause de son coté trop "cérémonie", puis teinte en bleu chambray, jamais mise depuis...)

donc la robe avant première transformation (Juillet 2012)

77348839_o

Puis après la 1ere teinture ( Juillet 2012 toujours)

77348844_o

Là, la technique était un peu différente des premières teintures déjà réalisées car je devais teindre à la main et non à la machine...mais il en fallait bien plus pour me faire peur...Bon, j'avais perdu le mode d'emploi, mais ce n'était pas grave, vous savez maintenant pourquoi (mais si, voyons... parce que je suis  trop forte ...) et que , dans ma tête, c'était très simple et RAPIDE.

J'ai quand même enfilé des vieux vêtements, protégé le sol de la salle de bain (j'ai une petite expérience de travaux de peinture ....assez traumatisante -voir post du 7 juin 2013- qui m'a servie de leçon, question protection du plan de travail) et me voilà partie.

En fait, les 3/4 d'heure que j'avais prévus, se sont transformés en 1h30 (justement le temps consacré habituellement à mon rituel dominical)..et encore, j'ai abrégé avant de m'arracher les cheveux totalement. Comment vous expliquer ??

-est-ce que la teinture était périmée ?

-est-ce que l'eau n'était pas suffisamment chaude ?

-est-ce que je n'ai pas assez brassé le mélange ?

En tout cas, lorsque je suis sortie de la salle de bain, les cheveux en bataille, rouge comme une tomate, et que j'ai montré le résultat à mon chéri et à mes poulettes, je crois qu'ils se sont tous demandé si c'était une blague ...

Et vous,  (2ème teinture, dimanche 23 mars 2014, 19h) qu'est-ce que vous voyez ??

26

Oui, une robe... d'accord...pas repassée, Ok....mais encore....rien de plus ???....C'est bien ce que je pensais, vous aussi, vous ne voyez rien !

Presque 2 heures et rien ne s'est passé....pourtant  mes doigts tous bleus, malgré la protection des  gants (bon... troués, j'avoue...),  et le sol de la douche, qu'il a fallu que je récure... sont bien la preuve, que j'ai mis de la teinture dans l'eau !!!.......

En tout cas,  ce qui est certain, c'est que mon week-end s'est plutôt mal terminé (genre : tout faire à la dernière minute, après le repas du soir...mais comme c'était entièrement de ma faute...je n'ai même pas pu me plaindre :  Misère !)

Mais comme je ne peux pas rester sur des échecs (parce que sinon, je ne pense qu'à ça), j'ai réédité l'opération hier avec moultes précautions, avec le mode d'emploi d'une boite neuve, plus celui d'internet...

Alors voilà le résultat...qui se rapproche plus de ce que je souhaitais (le dégradé n'est pas suffisamment...dégradé , à mon goût...mais je m'en contenterai..)

(3ème teinture , mardi 25 mars 2014,  12h45)

26

26

Je suis contente d'avoir été au bout de mon idée. Je pense que je recommencerai à teindre, mais cette fois, j'essaierai d'autres techniques (rien ne me fait peur !!) un peu plus écologiques quand même !

J'ai déjà vu des teintures à la betterave ...pourquoi pas, ça peut être sympa...je pense qu'il faut quand même un peu  (beaucoup... pardon,) de préparation, je ne suis pas encore prète ...encore quelques années, le temps que je grandisse, que je m'assagisse, et je pourrai tenter l'expérience !

Hier, j'ai également (quand même) travaillé pour de vrai . Voilà donc la petite sacoche du mardi26

26

26

26

26

26

26

En tout cas, je ne suis contente de mon expérience, et vous savez quoi ? Il se peut que je la porte, cette pauvre robe...un jour  !

A demain...

Posté par Victoire Lilie à 13:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,


mardi 19 novembre 2013

Le Stock ....

Me revoilà, bien remise de mon 1er week-end de marché de Noël ....

Je vous montre, dans un premier temps, les photos du dernier sac réalisé hier.

Un petit format pour changer, avec, comme d'habitude, une bandoulière réglable, une poche intérieure et une fermeture aimantée.

Pour toutes celles(ceux) qui sont pressés ou qui ne sont intéressés que par mes créations (et pas par mes blas blas), un conseil : stoppez la souris juste  après la 4ème photo 

Prêts (es) ? C'est parti !

1

1 (1)

1 (2)

1 (3)

Pour celles et ceux qui sont encore là, prenez un thé ou un café, il faut que je vous dise un truc  :

Vous avez certainement compris à la lecture de mon dernier post, que j'avais eu peur, très peur durant la 1ère journée du marché de Noël ...très peur que mon stock ne revienne le dimanche soir à la maison, à peine entamé.

Ce stock , je vous en parle depuis un bout de temps déjà....j'en parle à tout le monde d'ailleurs, mon mari, mes filles, mes copines, ma famille au sens très très large, mes voisins, ma factrice , mes collègues de bureau (je veux dire les autres exposants que je rejoins chaque lundi et vendredi sur mes petits marché )et...vous donc ...

...ce stock  derrière lequel je me cache (lachement j'avoue ) pour fuir mes obligations quotidiennes...

Par exemple :

- "Maman, y'a plus de céréales au chocolat avec des pépites et des bouts de caramel dedans !!!!!"

"Oui, je sais puce, prends du pain avec du beurre et de la confiture..... tu sais avec le stock à remonter, j'ai pas eu le temps !!!

Ou encore :

"Chérie, j'ai plus de chemise repassée dans la penderie ???!!!!!!

"Oui, je sais, prends un polo, pas eu le temps... tu sais,  avec le stock..."

Et aussi :

"Allo !...Déjeuner dimanche prochain ?.... avec toute la famille ?...un repas de 4h sans bouger donc  ?....Ah ! ça va pas être possible... ben oui vous savez Belle Maman, le stock ...."

Et je pourrais vous en donner bien d'autres des excuses comme ça  (c'est dingue la facilité avec laquelle j'ai dégainé cet argument ces dernières semaines ! )

Sans compter  que je pouvais aussi le dégainer dans l'autre sens. Oui, si par hasard mon mari me prenait en flagrand délit de "non couture" (faisant une partie de Puissance 4 avec mes filles ou coiffant frénétiquement les cheveux des poupées barbie (avec mes filles hein, pas toute seule !) ou si les voisins me voyaient en train de faire mon petit footing quasi quotidien, et bien je pouvais toujours sortir mon argument qui tue : "J'ai besoin de décompresser ...oui,  vous savez, avec le stock !" ....

Et là tout le monde compatit et m'encourage ....

Alors qu'on soit bien clair, le stock devait réellement être remonté (je vais vous en donner la preuve par 4 d'ici quelques lignes) mais c'est vrai que parfois j'aurais pu m'accorder quelques petites pauses pour faire un peu de repassage par exemple ...

En tout cas, ce fameux stock m'obsède depuis que je me suis réveillée un matin, il ya 40 jours environ. Ce matin là, j'ai réalisé que les marchés de Noël arrivaient à grands pas et que c'était le moment de faire un petit inventaire de ce qui restait encore dans mes boites. J'ai donc compté mes accessoires restants, attrapé un calendrier ...et là...je me suis soudainement retrouvée dans la peau de la collégienne que j'étais à 14 ans et qui s'est un jour rendu compte, en ouvrant son cahier de texte, que la dissert pour laquelle elle avait vaguement rédigé le début d'une intro, était à rendre le lendemain .... 

C'est connu, on ne travaille bien que sous la pression, sauf que moi, je déteste la pression...car à cause d'elle, je n'arrive plus...à travailler ...

Alors, j'ai décidé de réagir car rien n'était encore perdu. J'ai donc d'abord listé (j'aime les listes) tout ce qui était en ma faveur et tout ce qui ne l'était pas, dans cette situation de crise ...

Dans le positif, j'ai mis :

-Je suis une femme (ce qui, vous êtes d'accord, est un atout majeur en terme d'organisation !)

-Puisque j'ai été paresseuse en Septembre  et que je n'ai assuré que le minimun syndical (c'est à dire , les commandes et le principe du "une fabrication pour une vente"...) il me reste pas mal de tissu, donc je n'ai pas besoin de perdre du temps à aller en racheter à Paris ou à Bordeaux (c'est positif ça ?)

Dans le négatif : j'ai mis :

-je suis une femme .....et donc je ne suis pas sûre de ne pas pleurer à chaudes larmes lorsque, assise par terre et entourée d'une montagne de tissus, la fameuse pression bloquera tout début d'inspiration ...

-je n'aime pas être "obligée de"

Bon, il y avait pleins d'autres points négatifs sur cette liste, trop ! Alors j'ai décidé de changer de tac-tic et de passer aux chiffres afin de mieux visualiser le travail  qui m'attendait.

Concrètement combien de pochettes, sacs, étuis, devais-je fabriquer pour assurer tous mes futurs marchés ? Pas évident comme ça à évaluer . J'ai donc fait appel à toutes mes connaissances en matières d'arithmétique et ai finalement mis au point ma propre équation à plusieurs inconnues .

Et j'ai obtenu un chiffre . Je vais donc vous soumettre le problème de CM2 que je me suis posé pour voir si on obtient le même résultat .

Attention, à vos crayons ! Voici l'énoncé :

"Si on estime le nombre d'Iphones vendus cette année en France à plusieurs milliers (Iphone très fragiles qui nécessitent donc l'achat de beaux étuis de protection)

 Si on ajoute à ça, le réchauffement climatique certain, qui nous pousse de plus en plus à porter des lunettes de soleil même en hiver (qui dit lunettes  - dit étuis , vous me suivez ?)

Si on considère que la grande mode du vernis fluo a une influance considérable sur l'achat des trousses à maquillage,

Si on tient compte du nombre de grues que l'on voit passer depuis quelques jours dans le ciel de nos campagnes (grues qui je vous le rappelle sont signe de grands froids à venir...(si si, je l'ai entendu un lundi au marché)...froid qui engendre à coup sûr  l'achat d'écharpes polaires  ....vous voyez ?) 

Voilà, vous obtenez un chiffre ...auquel on soustrait le nombre d'accessoires qu'il reste encore dans mes boites....on divise ensuite par 40 (nombre de jours restant avant les premiers marchés ...vous suivez ou pas ??)

Ne pas oublier ensuite de multiplier par 2 (pourquoi ? je ne sais plus mais il doit y avoir une raison...)

Il est pas beau ce problême de CM2  ?? Vous avez 5 mn.

Oh, j'oubliais.... un élément (et pas des moindres d'ailleurs), à prendre en considération.: .............LA CRISE..................................désolée de plomber l'ambiance ..................

D'ailleurs, en y réfléchissant, comment intégrer cet élément dans mon calcul ???

Est-ce que c'est un frein à mes ventes ( dans ce cas divisez par 3 SVP) ou est-ce un boosteur (mot inventé) dans le sens où mes accessoires colorés donnent le sourire à celles qui les achètent ? Partant de cette hypothèse là, mes pochettes sont des accessoires "Anti Crise" !!!!

Alors tablons sur cet effet anti-crise  (multipliez par 2 donc )

Voilà, cette fois ça y est, vous l'avez votre chiffre .... Alors ?... D'accord avec moi ? Hallucinant non !

Et bien sachez qu'en 40 jours, je l'ai quasiment atteint, mais pour ça, il m'a fallu user de tous les subterfuges dont je vous ai parlés plus haut (et tant que j'y suis, petite précision : "être une femme"  ça veut effectivement dire être "organisée" mais aussi,vous le savez bien "loin d'étre idiote". Donc, le fait que je sois "organisée" ne voulait pas dire que j'allais tout  faire, non,  juste  que j'allais savoir habilement déléguer  et traiter chaque demande ou tache dans l'ordre de leur importance...et du coup j'ai beaucoup relativisé l'importance de certaines...)  

Et tout le monde m'a soutenu : pas de plainte parce qu'on s'habillait avec des vêtements venus directement du fil à linge, sans être passés par la case repassage, ni parce qu'on s'est mis à petit-déjeuner comme au Moyen Age (j'entends par là du pain et de la confiture au lieu des céréales )...etc...

Alors vous comprenez mon stress lorsque j'ai vu Samedi que ce fameux stock ne diminuait pas !!!!

Cela voulait dire que tout était remis en cause !

L'avenir de Victoire et Lilie ? non quand même pas ...

Non, j'ai tout de suite pensé à ma panière à linge que j'allais devoir attaquer dés lundi sans plus aucune excuse , et tout le reste, toutes ces taches ménagères ou autres (par exemple le rempotages de 2 magnifiques buis achetés il ya 1 mois, que j'ai mis avec fierté dans mon coffre au moment où le gentil vendeur m'a dit : "Alors, arrivée chez vous, vous les sortez de leur pots, vous les remportez avec beaucoup de terre légère, n'hésitez pas à leur donner de l'espace, et à régulièrement leur donner une lichette d'engrais liquide ..................quoi, il faut faire des trucs après à la maison ??? ....)

Toutes ces taches que j'avais calées beaucoup plus loin dans mon agenda, après les marchés, quand tout réassort serait inutile (en espérant  secrètement  que certaines disparaîtraient toutes seules miraculeusement ou avec l'aide d'un mari  qui aurait pitié de moi  : peine perdue, il est encore plus occupé que moi !)

Voilà où se nichait réellement mon désespoir Samedi.

Mais comme  la solidarité féminine  est plus forte que tout, vous êtes venues acheter sur mon stand Dimanche et avez chacune contribué à diminuer  mon stock . Largement suffisamment pour que personne ici, à la maison, ne conteste le fait que je  doive ENCORE m'enfermer dans l' atelier  pour quelques jours afin d'assurer les prochains marchés !

Alors Merci les filles, Merci pour cette solidarité....

....et je pense que désormais, je n'emploierai plus jamais le mot  "stock" (vous ne le supportez plus, vous non plus, n'est-ce pas  ??)  

A bientôt

Posté par Victoire Lilie à 19:24 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : ,

vendredi 2 mars 2012

Sacoche Fleurie N°2

Nouvelle sacoche : je rajoute des pois aux fleurs car oui, j'aime les pois !

post-2

18 cm (long.) x 23cm (haut.) x 7.5 cm (fond)

post-2

Extérieur du sac : violet foncé

post-2

imprimé esprit Liberty, tissu gris à pois roses pâles, toile teintée en rose foncé -lie de vin( drap ancien / teinture maison) 

post-2

bandoulière réglable, fermeture velcro...

A demain.

 

 

Posté par Victoire Lilie à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,