jeudi 13 février 2014

Inventaire ...

...à la Prévert.....

des perles, des anneaux, des breloques, des ciseaux....

du fil, du papier, de la colle, des cahiers...

des pinces, du thé, des photos, des épingles...

des boites, des soucoupes, des coupelles, un miroir...

un agenda, un portable, un lecteur CD, des chocolats....

des crayons, des poupées, des bonbons, des fleurs...

...et heureusement, heureusement....aucune trace de raton laveur...

Tout ça dans mon atelier... tout ça pour vous expliquer comment, dans une pièce aux dimensions tout à fait correctes et avec  une table de 2 m de long, j'en arrive à fabriquer mes bijoux ...sur 30cm carrés...

1 (6)

Alors voilà ceux que j'ai réalisés cet après-midi ...

1

1 (1)

1 (2)

1 (3)

1 (4)

1 (5)

Cet après-midi seulement en effet, car ce matin, j'étais en mission très spéciale "Danses traditionnelles" avec la classe de ma plus jeune poulette ....tout un programme...Elle m'en parle depuis un mois, il fallait bien que je vois ça !

Je pensais être simple spectatrice...j'ai en fait été mise à contribution...ou plus précisément...mon sens du rythme et moi avons été sollicités pour compléter un groupe dans lequel manquait un 3eme enfant ....si vous croisez les 2 pauvres petits qui ont hérité de nous (de mon sens du rythme et de moi) dîtes leur que nous sommes désolés ! J'ai bien vu à leur regard que quelque chose clochait dans ma façon de tourner et de lever les bras (si j'avais su ça, j'aurais bossé un peu avec ma fille qui n'a pas arrêté elle, pendant un mois tous les soirs...dans la cuisine, dans la chambre, dans le couloir, même en se lavant les dents !)...Enfin, en regardant un peu autour de moi, j'ai bien vu que je n'étais pas la seule adulte à ne pas totalement maîtriser ces pas de danses (traditionnelles peut-être mais surtout inconnues pour moi !), ce qui m'a un peu rassurée ! 

Tout en massacrant les derniers pas, je me disais que ce serait sympa que je ne réédite pas l'opération lorsque la prochaine danse arriverait, mais j'ai pensé que les deux pauvres petits seraient alors privés d'un 3eme danseur et ça, s'était triste. Donc, pour la bonne cause, j'étais prète à sauter, tourner....encore une fois. La musique suivante est arrivée, et à la rapidité avec laquelle mes deux compagnons de danse m'ont laché la main, j'ai bien senti qu'ils ne souhaitaient pas que je me sacrifie une nouvelle fois. Ils se sont alors tournés vers leur maitresse, le regard plein d'espoir !

Mais heureusement pour eux comme pour moi, nous avons enchainé avec une danse collective (à peu près 80 enfants peut-être 100 et quelques adultes), qui m'allait beaucoup mieux : la danse de l'ours !

Pas traditionnelle (ou alors je ne sais pas de quelle région !) mais très rigolote ! La danse de l'ours ou comment se retrouver  à quatre pattes (avec un jean quasi neuf ) sur le plancher d'une salle des fêtes !

En tout cas, j'ai passé une très bonne matinée, avec des enfants toujours aussi spontannés et rigolos et des instits à qui je dis "chapeau" (oui, oui :  faire danser 80 enfants ensemble, en rythme, dans une petite salle, sans que ça tourne au n'importe quoi, je ne savais pas que c'était possible !

Et  après autant d'aventures et d'émotions, j'ai retrouvé mon atelier qui m'a paru encore plus confortable que jamais !

A demain...

 

Posté par Victoire Lilie à 18:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,