lundi 3 février 2014

Une bonne journée....

Oui, aujourd'hui était une bonne journée...C'est ce que je pourrai me répéter encore ce soir en fermant mes paupières en quête d'un sommeil réparateur !  

Par exemple, ce matin, je suis allée pour la première fois de l'année sur mon petit marché du lundi, histoire de me faire un peu voir, de prendre la température, de sentir l'ambiance....bon j'ai très bien senti ...le vent, glacial, pénétrant et je n'ai pas vu beaucoup d'autres choses. MAIS CE N'EST PAS GRAVE  puisque j'ai lu un mensuel de santé tout récemment qui certifait qu'il ne fallait surtout pas hésiter à faire du sport dans le froid ou la pluie, qu'il fallait quotidiennement habituer son corps à des températures pas trop élévées...tout ça pour  renforcer ses défenses, lutter tout seul contre les virus, et accessoirement perdre quelques calories supplémentaires .... Donc ce matin, j'ai maigri (beaucoup vu la température).

Après avoir lutté contre ce froid polaire (je sais, tout est relatif), je suis revenue dans mon Home Sweet Home avec, comme unique pensée : me faire un bon repas chaud. J'ai à peine eu posé le pied dans ma petite maison, que j'ai bien compris que je ne mangerai pas ma soupe de suite . Le sol de ma buanderie étant recouvert d'1cm d'eau, il a bien fallu que je revois mes priorités. Du coup, la serpillère dans une main et le téléphone dans l'autre, je nettoie et j'appelle au secours le plombier de la commune, avec peu d'espoir il faut l'avouer d'être sauvée très rapidement. Après enquête, je trouve la fuite (ballon d'eau chaude), limite les dégats avec torchons, éponges etc...en attendant l'arrivée de l'artisan . Je compte enfin pouvoir me restaurer quand la sonnerie retentie dans  mon entrée. Et là, surprise, mon chevalier/sauveur est là (je parle biensur du plombier ! ) même pas le temps d'attraper une mandarine, qu'il est déjà en train de tout réparer ! Bon je ne me vois pas en train de sortir mon pique-nique devant lui alors je décide de repousser mon repas et vais me faire une petite tasse de thé, pour me remettre de mes émotions. Sauf que les plombiers, ils aiment bien couper l'arrivée d'eau pour travailler......et plus une seule bouteille d'eau minérale en réserve.....

Donc pas  de repas, pas de thé................. MAIS CE N'EST PAS GRAVE car ma buanderie est à nouveau au sec et je sais maintenant que je peux tenir plus de trois heures sans boire de thé !(une véritable révélation !)

En remettant tout en ordre dans la pièce du crime, j'ai aperçu le pantalon préféré de ma fille (un bout plus précisement, qui dépassait de la pile de linge à repasser) Ce pantalon, elle l'adore mais il y a bien trois semaines qu'elle ne peut plus le mettre ...forcément il est au fond de cette pile que j'évite de regarder chaque jour....Alors, je l'attrape et décide de lui faire plaisir en lui repassant rapidement. C'est là que c'est arrivé.....quand je vous dis que le repassage et moi ça fait deux !.... Oui, je me suis brulée le poignet ...Bon voyons les choses du bon coté : si on enlève la douleur, les cris, les mots d'oiseaux, les quelques jours qui viennent pendant lesquels je vais un peu déguster, si on enlève le fait qu'à présent toute personne qui croisera mon poignet du regard pensera que j'ai voulu mettre fin à mes jours avec un fer à repasser, et bien si on enlève tout ça, il restera une cicatrice qui, si on en croit un autre mensuel féminin (je ne sais plus lequel, j'en lis trop ) : "les cicatrices, c'est sexy, ça raconte une histoire etc"...bon moi, mon histoire n'est pas trop glamour mais on fera avec...

Voilà, ça , c'est une bonne journée !

Du coup, après la sortie de classe, le goûter  et les devoirs , j'ai enfin pu me faire une tasse de thé... et prendre en photo le sac terminé hier soir. Comme il était tard (à cause de tout ce que je viens de vous dire juste au dessus, vous suivez??), la lumière s'est avérée  insuffisante. J'ai donc voulu mettre en place un véritable studio photo dans mon salon avec  éclairage circulaire, éclairagistes etc...Bon, en guise d'éclairage, j' ai pris les lampes de bureau de mes filles et elles ont eu, quant à elles, les rôles d'éclairagistes : elles ont tenu à bout de bras leur lampe afin d'optimiser la lumière autour du sac. Bilan, les photos sont nulles, mais on a bien rigolé !

1

1 (1)

1 (2)

1 (3)

(vous le voyez bien, là, le renard en ombres chinoises ??!!!)

A demain, pour une autre très bonne journée !

Posté par Victoire Lilie à 19:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]